2020 –Assemblée Générale Ordinaire 2020

La COVID a empêché notre association ROUERGUE-ANDRONA de réaliser en votre présence  son  Assemblée Générale Ordinaire au mois d’avril 2020. Nous avons donc décidé d’organiser une A.G.O. par correspondance qui a été validée le 20 octobre au siège de l’association.

Étaient présents:

Les co-présidents, André Pradalié et GCromières, le trésorier Robert Trémolière, le secrétaire général Jean-Claude Cambournac et le co responsable du projet « cabinet dentaire » Dominique Périé.

RAPPORT DES PRESIDENTS

En 2019, nous avons continué à soutenir  l’école d’alphabétisation de Mandritsara (frais d’écolage, salaires des  trois enseignantes, de la cuisinière, et  fournitures pour le repas de midi, souvent le seul repas des enfants)  pour un montant de 5800€.  Nous parrainons aussi une quarantaine d’élèves pour leur permettre de  poursuivre leurs études au collège (la scolarité même au  primaire est payante  pour tous à Madagascar )

Lors de notre voyage en octobre 2019 à Madagascar, nous avons appris qu’une des premières élèves de notre école venait d’avoir le baccalauréat avec mention. Cette jeune fille , abandonnée par son père et dont la mère est décédée jeune, avait été élevée  en brousse  par sa grand-mère «très pauvre» aux dires des enseignantes.  Nous vous laissons imaginer ce que «très pauvre» veut dire dans un des dix pays les plus pauvres du monde !  Grâce à vous, cette jeune fille (Olinha)  sera infirmière ou sage femme.  Nous devons continuer à l’aider car bien sur la faculté est pour elle hors de prix.

Cette belle histoire doit se renouveler et  montre que nous sommes, modestement, sur le bon chemin en aidant ces enfants déshérités  à  travers cette école indispensable qui est un espoir pour eux.

Nous soutenons aussi  le dispensaire de FANANTENANA  pour un montant de 2000€,  cette somme  correspond à  des achats de lait maternisé pour les enfants  et  de médicaments d’urgence.    Ce dispensaire est tenu par sœur Noéline, simple infirmière qui soigne seule  de nombreux enfants  tous les  jours. Ils viennent de la brousse et des quartiers défavorisés avec souvent des pathologies qui relèveraient de nos CHU. La mort est  présente au quotidien …

Enfin, un autre projet déjà évoqué en 2018 a commencé à voir le jour. Il s’agit  de la réalisation d’un cabinet dentaire  orienté vers la prévention et les soins  d’urgence.  Madagascar possède environ un dentiste pour 200 000 habitants  dans ces zones reculées. Plus de 80%  des  adolescents et des jeunes adultes ont  subi  des extractions dentaires  (les soins sont trop chers, alors on arrache …). Nous avons financé pour 24 000€ la première tranche des travaux en 2019 . Nous vous reparlerons de ce dossier  très important  pour 2020  qui est très attendu par la population de Mandritsara. 

Nos actions  sont ainsi recentrées sur l’école d’ alphabétisation, le centre sanitaire de Fanantenana et le futur cabinet dentaire. Des domaines où hélas nous touchons à l’urgence.

TRESORERIE

Plus qu’un long discours, le tableau présenté par notre trésorier montre, malgré l’importance de nos engagements, une situation saine de nos comptes fin 2019. (voir annexe)

LES VOTES

Près de 60% des adhérents de l’association ont renvoyé leur bulletin de vote avec un OUI aux trois questions.

Nous sommes bien sûr très touchés par ce vote qui rappelle, par son résultat, celui d’un soviet suprême des années 1950, mais nous prenons cela pour un engagement fort à nos côtés et nous espérons vous savoir tous fiers de ce travail humanitaire dans le nord de la Grande Ile.